05/12/2013

Le progressisme face aux Forces du Mal

  

http://www.huffingtonpost.fr/jacqueline-herremans/euthanasie-france-belgique_b_4308717.html

 

En exergue, le lien…

Lisez ça...

Selon votre humeur, vous hurlerez de rire ou vous pleurerez toutes les larmes de votre corps...

On peut appeler ça un texte poétique, à sa manière.

Ou plutôt, épique...

Tant le désir de certains de se mesurer, en Vrai, aux Forces du Mal, semble virer à l'obsession.

 ( Et à qui, incidemment, on pourrait rappeler qu'il existe, pour ce faire, de nombreux jeux vidéos, souvent très bien faits )

 

"Ce vent mauvais qui vient de France, le vent de l'obscurantisme avec l'odeur des bûchers de l'inquisition"

 

Voilà.

Nous sommes avertis.

        Se demander ce que peut bien vouloir faire de l'euthanasie un système social qui, de plus en plus, pousse les gens au suicide, s'apparente aux bûchers de l'Inquisition.

        Remarquer, incidemment, que d'aucuns pourraient faire le calcul qu'en fin de compte, l'euthanasie permettrait de réaliser d'importantes économies dans le budget de la Sécurité Sociale, c'est marcher en rangs sous la bannière du nazisme...

 

Bon.

 

C'est pas que c'est étonnant.

Mais quand même, décevant. Un peu.

 

On en arrive à ce point où toute tentative de se faire entendre semble, a priori, vouée à l'échec si l'on n'a pas déjà le pied dans la fonction médiatique du Système.

Et c'est prévu.

Tout est prévu.

Sauf, peut-être, le décrochage généralisé.

Et si on le prenait réellement, le vent du large ?

 

Larguer toutes les allégeances.

Larguer toute appartenance à quelle tendance que ce soit.

Et prendre le vent.

Le vent de ceux qui vivent.

Qui font, vaille que vaille, face au combat quotidien.

Qui savent qu'aucune vie n'est exempte de souffrance.

Mais qu'accepter cela est aussi le gage des joies futures.

Notre seule force, désormais, est notre regard.

Le regard d'hommes et de femmes, qui, à un moment, ont capté une lumière vivante...

Et savent que danse en eux cette lumière qui aspire à revivre...

 

 

 

Les commentaires sont fermés.