21/07/2014

Front National, le Korrekt-Libéralisme.

L'info reproduite ci-dessous est importante.

La preuve de son importance étant, bien entendu, qu'elle n'a provoqué, à l'époque,  aucune levée de boucliers dans les rangs de la Gauche .

( On allait ajouter "bien-pensante" en oubliant qu'il s'agit d'un pléonasme . On signale d'ailleurs, en passant, qu'un première mouture de ce billet fut refusée par un site de gauche) .

  L'info, la voici:

 "Par arrêté municipal du 19 mai 2014, il a été décidé d'interdire d'étendre du linge aux balcons, fenêtres et façades des immeubles visibles des voies publiques. Les immeubles participent pleinement à la perception et à la qualité environnementale du domaine public, les façades ont un impact important sur l'attractivité économique et touristique de la ville et notamment en matière d'ordre esthétique", indique le texte de la mairie. "Cet arrêté permanent s'applique à l'intérieur du secteur sauvegardé de la ville, l'interdiction sera levée entre 22 heures et 6 heures du matin", ajoute l'arrêté qui prévoit également une interdiction "de battre les tapis par les fenêtres après 10 heures du matin". ( Le Figaro, 20/5/14 )

 On va pouvoir, de là, éradiquer quelques-uns des préjugés les plus courants, concernant le Front National.

 1 : "Le Front National défend le petit peuple"

 Démonstration splendide du contraire.

 Personne, jusqu'ici, n'avait osé aussi ouvertement réprimer cette coutume commune à tous les peuples méditerranéens, naturellement portés vers l'extérieur. Peut-on raisonnablement imaginer une cité méridionale sans linge qui pend aux fenêtres ? Sans matrone qui s'en vient battre son tapis à la fenêtre ? Quand aux éventuels "abus", ils ont toujours été réglés lors de l'une ou l'autre séance de "tchatche", selon les règles de la décence commune.

 Il s'agit là très clairement d'une attaque "frontale" contre le mode de vie populaire. Le texte de cet arrêté semble sorti tout droit d'un "think-tank" WASP  ( White-Anglo-Saxon-Protestant )

 2- "Le Front National est anti-Système"

 Faux, très clairement. Encore une fois, il suffit de reprendre les termes de l'arrêté. On privilégie les "immeubles" par rapport aux gens, et ceci dans leur fonction Spectacle, ( Musée ), selon les normes hygiénistes du Système.

On veut couper les gens de leur milieu naturel, les renvoyer vers l'intérieur de leurs logements, tournés vers les écrans du Système, mettre fin à toute la sociabilité populaire dont la lessive est traditionnellement l'un des moments forts.( Il ne faudrait d'ailleurs pas creuser très loin pour trouver là une influence de l'actuelle croisade contre "les préjugés de genre", c'est à dire, en fait, contre les manifestations subsistantes de ce qu'Ivan Illich appelait le "genre vernaculaire" )

Et ceci de manière autoritaire, sans débat public, sans même consulter les populations concernées, qui constituent probablement une grande part de l'électorat du FN, c'est à dire tous ces gens qui,pensant défendre les valeurs populaires traditionnelles, se voient imposer l'Hygiénisme Autoritaire et la Stérilisation du tissu social.

Le Front national n'est rien d'autre qu'un parti libéral, économiquement correct, qui feint de se battre contre le libéralisme culturel de la Gauche, tout en s'apprêtant à l'appliquer de manière encore plus brutale.

3-"Le Front National est un parti conservateur"

 Faux. Cet arrêté est rédigé en langue "progressiste". On y trouve les champs sémantiques ( ensembles de significations ) habituels.

"Qualité environnementale", "attractivité économique et touristique", etc. Il participe de la Politique générale, menée indifféremment par la Droite ou la Gauche ( y compris dans sa composante "verte" ), depuis des décennies, consistant à transformer systématiquement les quartiers  populaires en "musées" habitables uniquement par ceux qui ont les capacités, tant financières que psychologiques, de s'adapter aux exigences mortifères du Système.

On en restera là pour aujourd'hui. Si "Paris valait bien une messe", on peut très franchement se demander ce que vaut le Front National. En tout cas pas de se crever les yeux sur un écran en rédigenat de longues analyses...

Ajoutons que l'obstination de la Gauche à "victimiser" ce groupement  n'est désormais plus compréhensible que par la nécessaire complémentarité entre l'aile gauche et l'aile droite du libéralisme...

Autrement dit, tant qu'"Ils" croiront au "Front", "Ils" n'envisageront pas de purement et simplement sortir du Système, par leurs propres moyens.

Ce qui est pourtant la seule chose qu'il nous reste à faire si nous voulons, simplement, éviter d'être transformés en robots...

Les commentaires sont fermés.