12/09/2015

L'Arc-en-Ciel occulté du 9/11

Un truc étonnant. Doublement.
Le onze septembre, pourtant quatorzième anniversaire de 9/11, faut-il vous présenter ce chiffre désormais aussi célèbre que la 666 de la Bête elle-même, pas le moindre écho sur aucun des médias du Système, alors que d'habitude on a droit à une prodigieuse poussée de fièvre affectiviste.
Pas le moindre écho, nulle part.
En soi, ce non-événement est un événement de toute première importance.
À croire que ce moment fondateur, plus que tout autre, de notre époque, a été totalement éclipsé par ses conséquences directes, à savoir la Grande Crise Migratoire en cours.
Et pourtant, il faut insister, quatorze années, c'est deux cycles de sept ans.
Donc, deux cycles sacrés.
( Il est tout à fait légitime, du point de vue du Système, d'utiliser le terme « Sacré » en ce qui concerne les « Twin Towers », qui, d'ailleurs, sont deux...)
La seule mention qui en est faite – ici – renforce l'impression que ce non-événement, est, en quelque sorte, un « signe » - ce que les Celtes appelaient un « intersigne ».
L'apparition d'un double arc-en-ciel sur les lieux mêmes de l’événement, dès lors qu'elle est, d'une part, montée en épingle par un  média représentant, aux yeux du Système, un pouvoir diabolique, et de l'autre, répercutée en tant que Signe sur les réseaux dits sociaux, ne peut plus être considérée comme une anodine coïncidence.
N'oublions pas que, dans les cultures traditionnelles qu'on s'efforce d'éradiquer, tout  peut constituer un Signe.

Les commentaires sont fermés.