06/02/2016

Orthographe ou Hors-To-Grave ?

On suppose d'abord que chacun est au courant de la dernière polémique en cours.
La question n'est pas celle de l'orthographe.
La question est que le régime hollandiste, où Mme Belkacem tient la fonction de "deconstructrice" en chef, s'attaque à absolument tout ce qui reste comme structurations culturelles et sociales, que ce doit par le chômage de masse, par la théorie du genre, ou par tout autre moyen, les exemples ne manquent pas.
Et qu'on voit se profiler, derrière cette Nième "réforme" ( ce mot, en novlangue postmoderne, signifiant démolition de quelque chose, qu'il s'agisse de droit social ou d'identité culturelle ) , la "déconstruction" de la langue, qui aboutira, en fin de compte, à son remplacement par l'anglais, langue plus "performante" sur le marché globalisé.
Il faut noter, d'ailleurs, qu'une des réformes envisagées antérieurement soit d'introduire la langue anglaise, ( à l'instar de la théorie du genre ) , dès la maternelle, si pas plus tôt. ( On peut se douter de ce qu'il faut attendre d'un régime où, de notoriété publique, certains ministres communiquent entre eux exclusivement en anglais ).
Il faudrait donc admettre que pour un enfant en bas âge l'apprentissage de l'anglais serait plus naturel que celui de l'orthographe.
À signaler aussi que ces mêmes "déconstructeurs" préconisent aussi l'apprentissage de la lecture et de l'écriture sur tablette.
Tout ceci va bien dans le même sens...
Quant à l'"hystérie collective", que certains dénoncent sur la Toile à propos des virulentes réactions à cette nouvelle agression, c'est, semble-t-il, ainsi qu'il est désormais convenu d'appeler en novlangue toute forme de résistance à la "modernisation" de l'humain.

Voir aussi ici
En Attendant

Les commentaires sont fermés.