11/02/2016

La Diversité c'est l'Anglais-Pour-Tous

En passant, et sans insister, parce qu’il est inutile et décourageant de s’esquinter sur un mur en béton armé.
On s ‘était demandé pourquoi une opération dite de solidarité, s’adressant à un public francophone, devait être nommée ‘‘Viva For Life’’ , dans la langue, donc, de l’oligarchie.
On a posé la question au Service de Médiation de la RTB’’F’’.
Ci dessous, la réponse édifiante et bourrée de valeurs post-modernes qui nous fut envoyée.
Voici l’essentiel de ce qu’on peut en déduire.
Il se confirme que la ‘’narrative’’ de la ‘’diversité ‘’ et de l’ ‘’ouverture au monde’’ n’est autre que le discours recouvrant la vaste stratégie d’anglicisation des peuples européens, menée par les institutions auxquelles ce texte fait référence.
S’y ajoute la référence à la mondialisation qui, bien sûr, n’a rien à voir avec la pauvreté que cette campagne prétend vouloir combattre.
Bref .
Rappelons donc ici la vieille recette du pâté d’alouette, qui convient tellement bien pour décrire ce que nos ‘’élites’’ entendent par ‘’diversité’’.

On demandait à un paysan, vendant sur le marché un excellent pâté d’alouettes, si ce pâté ne contenait que des alouettes. Ce à quoi il répondit qu’en fait, non, il contenait à part égales du cheval et de l’alouette.
-À parts égales ?
-Oui ! Un cheval, une alouette.

Faut-il préciser que, dans notre cas, le cheval s’appelle langue anglaise et non-culture américaniste, et l’alouette le reste des langues et des
cultures de l’Humanité ?

NB : Quant au déni du réel, est-ce même utile de le signaler ? Quiconque sort parfois de sa chambre peut se rendre compte que le vacarme audio-visuel dans lequel nous baignons quotidiennement est de plus en plus exclusivement anglo-saxon.




De : "mediationrtbf@rtbf.be"< mediationrtbf@rtbf.be>
À : xx@xx.z
Envoyé le : Mercredi 10 février 2016 12h01
Objet : RE : Re: RE : [médiation] Langue [#88553] [#89522]

Bonjour Monsieur,

En tant que service public, la RTBF est tenue de proposer des contenus mettant en valeur les spécificités de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Beaucoup de ses programmes s'inscrivent dans le respect de cette mission, dans tous les domaines.
En tant que service public, membre de l'Union Européenne de Radiotélévision, la RTBF a également pour mission de participer à la mise en valeur de la francophonie (via des collaborations avec les autres radio et télévision francophones) mais aussi d'ouvrir ses publics aux autres cultures, à la diversité.
Cela peut prendre de nombreuses formes.
Autant la RTBF propose des émissions comme Wallons-nous (en wallon), autant elle peut proposer des fictions anglaises, américaines, espagnoles etc... en version originale sous titrées ou lancer des opérations de solidarité et les nommer "Viva for Life".
Toutes les cultures, les langues ont leurs richesses. Utiliser l'anglais dans le titre de certains programmes ou projets ne met pas en péril la langue française. Il importe surtout de trouver un juste équilibre entre la mise en valeurs de la langue française et des spécificités régionales et l'ouverture aux autres cultures, à la mondialisation, au monde numérique d'aujourd'hui où tout est connecté.
En espérant avoir répondu à vos questions, veuillez croire, Monsieur, à l'assurance de nos sentiments distingués,


Les commentaires sont fermés.