27/02/2016

Faut-il adopter le Genre Neutre pour protester ?

Une pétition circule présentement, en vue de protester ( c'est déjà ça ) contre les diverses tentatives de réhabiliter l'esclavage comme mode normal de fonctionnement du Système .
On vous invite, bien entendu, à la signer.
C'est ici:
https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkh...
On trouve ceci, en dernière partie de la présentation:
"Salarié-e-s ou non : cette réforme nous concerne toutes et tous !"
Ceci m'a incité à publier, de ça de là, ce petit commentaire:
"Bon, j'ai signé bien que belg-e, parce que chez nous aussi on a des cinglé-e-s  style El Khomri ( comme quoi le sale boulot c'est toujours pour les immigré-e-s ) mais je voulais juste dire un truc en passant, qui n'a rien à voir, et justement on nous l'impose comme ça, en passant, et ça n'a jamais rien à voir.
Le genre neutre, ça n'EXISTE dans AUCUNE langue latine.
Alors qu'on arrête de nous imposer des "salarié-e-s" et autr-e-s "travailleu-se-r-s", nom de Bleu !"
Parce que c'est vrai, et que ça suffit, les attaques contre notre langue.
Le progressisme de nos jours semble se focaliser - en passant, bien sûr, style "circulez, y a rien à voir", ou "vous n'allez quand même pas ergoter sur des détails ? ", sur l'utilisation massive de la langue de l'Occupant anglo-américain ( qui se cache sous la burqa européiste ) et la déstructuration de notre langue quotidienne.
Rappelons que le Diable - et le Système en l'occurrence - , se cache dans cette sorte de détails.
Il serait temps de réagir.
Ensemble et systématiquement.
Ceci dit, on peut considérer qu'un pétition ne change pas grand chose, ce qui est vrai. S'ils ne respectent même pas les résultats des référenda; ^purquoi tiendraient-ils compte d'une pétitions de 800.000 signtaures ( ou pas loin, aux dernières nouvelles )
Mais c'est toujours utile dans la mesure où ça augmente leur niveau de panique...

Les commentaires sont fermés.