24/06/2017

Privatisations sauvages

La polémique du jour, avec, comme toujours, l’affrontement entre les deux simulacres qui dominent la scène idéologique :

À gauche, ceux qui cautionnent a priori tous les actes commis par ceux qu’elle considère comme les nouveaux « bons sauvages »

À droite, ceux qui considèrent a priori tous les habitants des quartiers abandonnés par l’État comme des sauvages tout court, sans le qualificatif bon.

On voit donc, à ce stade, qu’il s’agit en fait, et comme toujours, des deux faces de la même idéologie.

Mais on peut difficilement considérer ces actes, ou plutôt ces passages-à-l’acte,  importés des États-Unis et popularisés par les médias, autrement que comme une privatisation sauvage d’un bien collectif, à savoir l’infrastructure de lutte contre le feu. En somme, une parfaite application du principe libéral de l’accaparement particulier.

Et bien entendu, ni l’aile gauche ni l’aile droite du Libéralisme ne pensent à poser les vraies questions, à savoir l’absence criante d’infrastructures publiques, accessibles à tous, parcs, plans d’eau, piscines, permettant de supporter les épisodes de canicule extrême qui seront de plus en plus fréquents.

 

https://francais.rt.com/france/40175-homme-frappe-coup-cl...

06/05/2017

Mais que diable sait-on finalement de Macron ?

Une hirondelle ne fait pas le printemps, une photo ne suffit pas à se former une opinion, et une analyse psychologique basée sur la vision de quelques reportages ou intervioues ne suffit pas, non plus, à établir la complexité d’un être humain.

Ceci dit, le corps a son propre langage et exprime des choses que la plupart des gens ordinaires sont tout à fait à même de percevoir intuitivement.

On veut parler ici du cas Macron, d’un certain discours ou il se laissa aller et du portrait qu’en dresse un psychothérapeute italien.

On ne va pas ici parler du fascisme.

Le délire intégral des antifas de tout poil, qualifiant de « facho » tout et son contraire, ceci sans jamais, bien sûr, éprouver le besoin ni de démontrer ni d’argumenter, doit nous servir d’exemple à ne suivre sous aucun prétexte.

Mais certaines choses sont troublantes, certaines expressions sont interpellantes, comme on dit dans les commissariats…

Ce montage mettant en évidence des expressions communes au Grand Méchant par excellence et au gentil Macron ne veut, a priori, rien dire.. On peut supposer qu’il s’agit là de l’expression commune d’une ferveur, et que quiconque aurait à discourir sur la victoire prochaine de son club de foot serait amené à de semblables mimiques.

Bizarre.jpg

 

Mimiques qu’on n’a jamais vues chez la Marine, ceci dit. Elle qu’on a vu faire l’avion avec les bras lors du Grand Débat, rappelant plutôt Louis de Funès dans ses meilleurs moments que le Grand Méchant Loup, ( et c’est pas gentil pour les loups, soit dit en passant ).

Alors que là, l’autre faisait plutôt penser à un androïde déroulant son laïus sans la moindre faille .

( Il est vrai que je n’ai pas suivi très longtemps le dit débat, et que le coup de l’avion je l’ai vu par après sur la Toile…)

Tout aussi intéressante est la vidéo où ce psy italien explique en détail ce que pourrait être le caractère du petit gars qu’on va mettre aux commandes de la Bombe et que Saint Obama, du haut de son Olympe, a déjà intronisé Chef Suprême du Monde Libre….

https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s&t=2s

Se non è vero, è bene trovato !

Faites-vous votre avis !

14/04/2017

Les Ours Blancs face à l'Apocalypse.

Situation tout-à-fait surréaliste.

Folamour-Trump bombarde la Syrie, l’ Afghanistan, et se prépare visiblement à attaquer la Corée du Nord, ce qui rendrait à peu près inévitable une guerre mondiale, avec enchaînement probable vers la guerre nucléaire.

Et que voit-on sur Internet et ses réseaux soi-disants sociaux ?

Une pétition qui tourne en boucle protestant ( énergiquement ) contre le fait que Trump-Folmaour autorise la chasse aux ours blancs !

 

Ours Blanc.jpg

Nucléaire.jpg

(http://www.lalibre.be/actu/international/trump-autorise-l... )

 

Mais pas la moindre protestation contre la menace ultime que ce caractériel narcissique fait courir à l’ensemble du monde vivant, nous et les ours blancs y compris. ( Je ne pense personnellement pas que les ours blancs aient davantage de chances que nous de survivre à l’Armageddon nucléaire ! )

On peut très sérieusement s'interroger sur la disparition de l’instinct de survie ( et, d’ailleurs, de tout instinct ) chez ceux des humains qui, voici peu, manifestaient et pétitionnaient avec entrain contre l’abominable Trump, avant que celui-ci ne se mute en Folamour-Trump.

http://www.dedefensa.org/article/lapocalypse-a-lhumeurde-...

Il faut quand même noter avec inquiétude que, jusqu’ici, personne n’a manifesté, ni même protesté, contre cette nouvelle rage guerrière du Chef Suprême de l’Américanisme !

Serions-nous des lemmings ?

 

 

26/05/2016

Du bon usage des Réfugiés

On se demandait à quoi allaient servir les migrants-réfugiés, même si on s'en doutait un peu, au vu de la campagne médiatico-progressiste sur le thème du, tous en choeur, "Welcome To The Refugees" ( Ouel-come-tou-ze-rifioudjîze ).
Il était, bien sûr, évident dès le départ qu'il fallait accueillir ces braves gens, chassés de chez eux par les bombardements du Globalisme démocratique, dans la langue même du dit Globalisme.
Leur souhaiter la bienvenue dans sa propre langue, celle du coeur, "Bienvenue", "Bienvenuti","Willkomen", ou "Binvnoûs", comme eux-mêmes nous eussent accueillis, en des temps plus heureux  ( quoique moins démocratiques ) , par un "Ahlan oua sahlan", la main sur le coeur, eût été de la dernière inconvenance, voire même du simple racisme, nauséabond comme il se doit.
Et, désormais, dans la même mouvance glorieusement globalisante, voici que les réfugiés vont être invités à enseigner le "Globish" ( pour "GLOBal englISH ) aux populations des pays d'accueil, sommées par conséquent de s'adapter séance tenante et sans rechigner à la lumineuse société globo-multiculturelle concoctée dans les officines de Bruxelles et les associations américanistes de bienfaisance démocratique.
Dont acte...

https://fr.sputniknews.com/societe/201605221025202153-ang...

25/05/2016

Nuit Debout et le retour de la Glorieuse Avant-Garde

Il y a dans le Sacré Graal de Monty Python une séquence prodigieuse, où l'on voit s'avancer une colonne de moines, habillés en moines avec la bure et tout, marchant deux par deux en psalmodiant quelque écriture sainte et se tapant le front d'un livre en bois après chaque strophe. Des textes comme celui qui précède nous permettent de comprendre le sens profond de ce rite combien mystérieux.
Il y a aussi, et c'est moins drôle, les habituels nervis du Pouvoir, antifas et autres gauchistes, roquets des classes dominantes, qui s'en prennent, par exemple, aux journalistes de RT, ce qui en dit long sur leur "conscience de classe", et tentent à tout va de provoquer des incidents avec les salariés qui tiennent la matraque, histoire de développer leur conscience de classe à eux, je suppose, et de faire entrer à coups de matraque la conscience de classe dans le crâne des jeunes les moins conscientisés, comme on disait il y un demi-siècle.
Les choses n'ont pas vraiment changé en cinquante ans, sauf qu'il faut dire maintenant, sous peine d'être soupçonné-e de sympathies nauséabond-e-s, "lycén-ne-s" et "travailleu-r-se-s"  ( ou "travailleu-se-r-s", c'est un mot qui pose toujours problème, "travailleur", va savoir pourquoi ! ).

http://www.legrandsoir.info/anti-loi-el-khomri-suite-cons...

02/05/2016

Sanders, la RTBF, et la pensée correcte

Les infos relayées dans cet article sont d'un intérêt certain, et permettent de se faire une idée assez claire du fonctionnement de la Grande Démocratie Américaniste...
Ces informations sont relayées par la RTBF, organisme public financé par l'impôt et dont l'objectif de base était - au temps de la gangrène socialiste - de donner une information non biaisée et sans parti-pris à l'ensemble de la population.
Ce qui reste vrai, là dedans, c'est qu'il s'agit d'un organisme financé par les impôts.
Et, désormais, par la publicité.
C'est donc devenu un média-Système typique, dont la fonction essentielle est d'apprendre aux citoyens à penser correctement, eu égard aux besoins des annonceurs.
Et l'apprentissage de la pensée correcte doitt se faire en passant, sans avoir l'air d'y toucher. D'où l'importance des petites phrases, du genre de celle-ci, qui ont tout pour passer inaperçues:


"Bernie Sanders, qui est en train de se séparer de centaines de salariés..."


Sans la moindre explication.
On est donc amené à conclure, fort logiquement, et vu le contexte global, que Sanders, en définitive, n'est rien d'autre qu'un membre du club des CAC-40, qui, à l'occasion, licencie quelques centaines de travailleurs, rien que pour se défouler et gagner un peu plus.
Au contraire, bien sûr, doit-on supposer, de la Bien-Aimée Hillary, Sainte Icône des médias, patronne des minorités opprimées, et grande pourvoyeuse de guerres humanitaires.

USA: Sanders en appelle aux "superdélégués" démocrates pour battre Clinton

25/04/2016

#NuitDebout et la langue du Monde Nouveau

@NuitDeboutBXL, sur Touitteur.
Une petite animation "rigolote" sur Touitteur, format GIF, un truc comme ça.
Le texte dit:" nous voulons un nouveau monde, partageons"
Le cadre de l'animation est celui-ci:
En haut à gauche, texte : "NUIT DEBOUT BXL -pour Bruxelles
En bas, à droite: "Nous voulons un nouveau monde"
L'animation, en soi, est tout à fait en rapport: il s'agit d'un apprentissage de la conjugaison anglaise et de l'usage du négatif dans la phrase anglaise, présenté de manière plaisante, séduisante, avec une petite main rigolote qui gravit marche après marche un escalier, on suppose l'escalier de la maîtrise de la langue anglaise, langue officielle de ce nouveau monde que #Nuitdebout nous appelle à construire.
Je vais vous dire, moi, camarades.
Je ne veux pas d'un Nouveau Monde qui refuse ma langue.
Le coup du Nouveau Monde, on l'a déjà payé assez cher...
Et ne parlons pas du coup de l'Homme Nouveau....
Alors ?
Vous n'essayez pas de convaincre, vous essayez de séduire.
Et déjà cela est un signe que votre Monde Nouveau, et, ici, on peut le dire en Anglais, ça s'impose, même, votre nouveau monde sera celui de "Matrix Reloaded".

Démographie et Komunikasiyon, ou la RTBF-Système

RTBF, lundi 25 avril, 7h22 du mate, à quelques secondes près.
On restitue de mémoire ce qu'il est convenu d'appeler une info, et qui se présentait ainsi:
"Le nombre de demandes d'asile en Autriche a dépassé le nombre de naissances. Cette déclaration malheureuse est probablement à l'origine de la poussée de l'extrême droite..." et gnagna-gnagnère ( ça c'était pas dans le texte ).
Perle extraordinaire, qui en dit long sur la manière post-moderne de traiter l'information. Comme le reste,d 'ailleurs.
Car...
Je ne me trompe pas.
Cette phrase:
"Le nombre de demandes d'asile en Autriche a dépassé le nombre de naissances" n'est en rien ni une "décalaration", ni une prise de position.
C'est ce qu'on appelait jadis une réalité  ( démographique en l'occurrence ) et qu'on appelle, de nos jours, une "vérité-de-situation" .
Le commentaire de la RTBF - Info de Service Public, faut-il rappeler -constitue, lui, clairement une prise de postion. Il laisse sous-entendre aux moins deux choses:
-Les électeurs autrichiens sont en train de voter de manière non-conforme aux souhaits du Grand Frère Euro-Globaliste
-Informer sur certaines vérités-de-situation n'est pas une chose à faire en période électorale.
On n'ajoutera rien à ça.
D'ailleurs, vous commencez à être au courant.

24/04/2016

Jean-Luc Mélenchon et la Francophonie

Parmi les nombreuses qualités qu'on peut attribuer à  Jean-Luc Mélenchon, il faut signaler chez lui un intérêt réel pour la Francophonie, à laquelle il fait allusion dans la vidéo que voici :

http://melenchon.fr/2016/04/22/francophonie-pourrait-etre...


Encore faudrait-il que la Francophonie survive à l'anglobalisme !
Car voici ce que des amis québecois lui expliqueront peut-être.
Au Québec, les immigrants ont le libre choix de la langue, et , tout "naturellement", l'immense majorité d'entre eux choisit l'anglais comme langue d'intégration.
Ce qui fait que Montréal est, désormais, une ville à majorité anglophone.
Il semble qu'on puisse en arriver assez vite à une telle situation en France et en Belgique, où c'est déjà presque le cas à Bruxelles. ( En tout cas, en ce qui concerne la visibilité linguistique )
D'ailleurs, en se plaçant du point de vue des "valeurs sociétales", pourquoi les immigrants ne pourraient-ils pas choisir leur langue d'intégration ?
Peut-on, du point de vue des droits de l'homme, leur imposer une langue qui les condammnerait à des emplois subalternes, alors que partout l'usage de l'anglais est nécéssaire pour accéder à des fonctions, disons, épanouissantes ?

( Il semblerait même qu'on envisage un examen linguistique pour les futurs candidats aux élections, au nom de l'universalisme, bien sûr https://francais.rt.com/france/19567-president-ideal-homm...)

23/03/2016

Vos guerres, Nos morts !

      On a déjà avoué, ici ou ailleurs, son incapacité foncière, malgré un très vif désir de bien faire, de réagir à vif à l'actualité du jour ou de la veille, au plus, et ce afin de fidéliser un lectorat avide d'immédiateté et de
ce que Desmond Morris appelait le rituel d'épouillage.
      Comme on est, ceci dit, relativement dénué de scrupules, on n'hésitera pas, à l'occasion, à piquer par ci par là un texte qui explique bien ce qu'on voulait, précisément, dire, et ce sans trop faire attention aux
multiples détails idéologiques ou sociétaux qui ont comme fonction de faire perdre de vue l'essentiel.
      Or, justement, l'essentiel est dit ici, et dit avec justesse.
      On y ajoutait ce commentaire:
      "En tant que Belge, on ne peut que se réjouir lire une fois ( l'ai pas fait exprès, celui-là ) autre chose que les habituelles insanités affectivistes dont nous gavent nos bien-aimés dirigeants politico-médiatiques.
Dans toutes les guerres , "c’èst todi les ptis qu’on spotche ! "
Notre bon roi Philippe et nos vice-rois Bart et Charles ne prennent pas le métro.
Ils ne font pas non plus la queue dans les terminaux d'aéroport quand ils s'en vont prêter allégeance aux émirs de Riyad-la Naze aux mille et un palais et au Sultan de la Sublime Porte du Bosphore, ceux-là même qui fournissent en matériel les zombies hallucinés qui s'en viennent exploser au milieu de leur peuple."

 

bruxelles,daesh,turquie,arabie



    " (...) Avant toute chose nous avons une pensée pour toute les victimes et leurs familles, nous sommes de tout coeur avec le peuple belge dans ce drame, comme nous étions solidaires, il y a peu, du peuple ivoirien, malien, syrien, libanais, turque, de notre peuple, tous victimes de la barbarie terroriste.
   A l’heure où ces lignes sont rédigées le bilan fait état de plusieurs dizaines de morts et de plusieurs centaines de blessés dont certains entre la vie et la mort. Tôt ce matin, alors qu’aéroports et métros sont remplis de personnes se rendant à l’école ou au travail, trois bombes explosent. Les deux premières dans l’aéroport international de Bruxelles, vraisemblablement déclenchées par au moins un kamikaze. Puis, une heure plus tard c’est une station de métro qui est touchée. Dans les deux cas c’est l’horreur et l’incompréhension qui prennent le dessus.
   La situation est grave, désormais à n’importe quel moment des commandos terroristes peuvent frapper l’Europe, comme ils ont pris l’habitude de frapper les grandes villes du Moyen-Orient depuis plusieurs années déjà. Ce ne sont pas des cibles symboliques qui sont visées, ou bien des personnalités importantes, mais de simples citoyens qui n’avaient rien demandé à personne.
   Ces actes nous obligent cependant à chercher des causes, et à déterminer pourquoi il y a depuis 2012 et les attentats de Merah, un regain de terrorisme sur notre continent.
   Il apparaît clair que le slogan "vos guerres, nos morts" est parfaitement adapté à l’actuelle situation. Nous le savons, la déstabilisation de pays comme la Libye ou la Syrie, qui, malgré toutes les critiques que l’on peut émettre à leur égard et à leurs dirigeants, s’efforçaient, et s’efforcent encore de lutter contre l’expansion du terrorisme dans le monde.
   Ainsi, plutôt que de s’entêter à vouloir renverser Bachar al-Assad, nos gouvernements devraient coopérer avec l’armée arabe syrienne, avec les kurdes et avec les milices populaires qui se battent sur place. Plutôt que de vouloir encore et toujours s’ingérer dans les affaires intérieures d’un pays souverain, et tenter de renverser son gouvernement, la France, en premier lieu, devrait revoir sa politique internationale.
   Une politique internationale qui est désastreuse depuis 2011, ayant conduit tour à tour à déstabiliser puis renverser Kadhafi, déstabiliser la Syrie, envahir le Mali, réintégrer notre pays dans l’OTAN aux ordres des Américains, tout en accentuant les relations avec des pays plus que douteux et qui selon des preuves formelles financent les groupes terroristes.
Nous ne pouvons pas dire que Kadhafi était un démocrate, certainement pas, en revanche il faut reconnaître qu’en son temps, la Libye était un pays souverain qui avait fait de la lutte contre le terrorisme l’une de ses priorité. Aujourd’hui la Libye en est réduit a être une base arrière et un fief pour les terroristes qu’ils soient d’Al-qaïda ou de Daesh.
   De même que nous ne pouvons nous dire pro-Bachar, il faut reconnaître qu’il est, pour le moment, indispensable pour lutter contre le terrorisme. D’ailleurs, grâce à l’intervention des forces russes, coordonnées au sol avec les troupes syriennes, Daesh perd sensiblement du terrain, privé d’une grande partie de ses ressources.
   Nous savons que la France a soutenu, et armé ce que les médias ont d’abord nommé "l’opposition modérée et démocratique", en réalité des les premiers reportages, datant de 2011 ou 2012, en revoyant les images on peut s’apercevoir qu’il y avait déjà des terroristes, arborant des bandeaux noirs caractérisant désormais le califat islamique.
   De là à dire que toute l’opposition au régime est terroriste ; non, il y a bel et bien, où il y a eu, une opposition démocratique, même s’il semble que beaucoup d’entre eux ont finalement rallié le gouvernement syrien.
   Nous pourrions multiplier les exemples, pourquoi avoir autant de relation bilatérales avec l’Arabie Saoudite ou le Qatar, pourquoi maintenir les combattants kurdes, notamment du PKK, sur la liste des organisations
terroristes alors qu’ils sont les premiers à lutter contre l’obscurantisme ?"

Origine : http://www.legrandsoir.info/solidarite-avec-le-peuple-bel...