30/08/2016

Burkini = Liberté ? D'accord ! Mais alors, liberté aussi de se baigner nu !

Je commence à taper ce texte tout en ayant profondément conscience qu’il ne s’agit de rien d’autre que d’une « perte de temps », mais bon…

Se défouler une fois ou l’autre n’est pas à dédaigner non plus.

Il s’agit, bien sûr, du Débat-Système en cours, qu’on pourrait aussi qualifier d’enfumage généralisé, du type Alberta printemps 2016, avec fumée visible depuis la lune, ou de plus loin, si toutefois il y a plus loin quelqu’un que nos conneries intéressent, ce qui serait étonnant.

 

Nudité, Système, Enfumage

 

Débat-Système, parce que débat entre deux options proposées par le Système, du type « Votre cellule dans la Prison Globale, vous la préférez en rouge ou en rose ? », avec interventions vigoureuses des partisans du rouge et de ceux du rose, débat de société et tout et tout, mais comment, Diable, et c’est le cas de le dire, comment donc faites-vous encore pour y croire ?

Débat donc entre ceux qui veulent, pour les femmes, qu’elle se recouvrent entièrement le corps, et ceux qui veulent qu’elles ne se le recouvrent qu’en partie.

( Pour les hommes, jusqu’ici, rien de changé, on se demande pourquoi ).

Et, évidemment, faux débat, puisque la véritable question, qui reste occultée, c’est l’interdiction de la nudité dans les cas où, naturellement, elle s’impose, par exemple pour se baigner.

Depuis quand s’habille-t-on pour faire trempette ?

Je crois savoir que jusqu’au XIXème siècle, c’est-à-dire jusqu’au triomphe du puritanisme bourgeois, il était tout à fait normal de se baigner nu.

Mais désormais, en dehors des réserves pour « naturistes », se baigner nu est interdit, ni plus ni moins, et peut donner lieu à des poursuites judiciaires.

Alors ?

Qu’on arrête avec ce débat débile autour de la Bure-qui-Nie, la robe de bure qui nie l’interdiction toujours actuelle de la nudité, et qu’on reconnaisse le droit pour tous à se baigner tout nu, ou tout habillé – cette dernière option présentant quand même plus de risques de noyade !